Le terme fut ensuite utilisé pour qualifier Bouddha et les souverains bouddhistes qui font tourner la « roue de la loi ». Les chakra spirituels décrits dans le Kundalini sont représentés par des fleurs de lotus et marquent, sur le corps spirituel de l’homme, les étapes de la progression de la Kundalini le long des nâdi (canaux), sushumna (canal central parasympathique), ida (canal sympathique gauche) et pingala (canal sympathique droit), qui relient entre eux les chakra (centres d’énergie). Les chakra sont aussi reliés par un circuit plus direct appelé merudanda. 

Les sept chakra principaux sont décrits comme formant une colonne lumineuse partant de la base de la colonne vertébrale jusqu’à la base la tête. Chaque chakra est associé à l’énergie d’une certaine couleur, à de multiples fonctions spécifiques, à un aspect de la conscience…

Les chakras sont des points précis du corps, par lesquels les échanges énergétiques ont lieu : à l’intérieur du corps, entre corps physique et corps astral, entre intérieur/extérieur, devant et derrière. 

 

Ces centres d’énergie sont plutôt méconnus, car ils ne font pas partie de la culture traditionnelle occidentale. Cependant plusieurs cultures en font mention,  chinois, japonais, indiens, incas…

Si ces points d’énergie sont nombreux sur tout le corps humain, beaucoup n’ont qu’un rôle secondaire (les textes anciens rapportent qu’il existe près de 88 000 chakras). Les chakras les plus importants se trouvent autour de la rate, dans la nuque, dans la paume des mains et sous la plante des pieds.

Les chakras ou Centres d’Énergie sont situés dans le Corps d’Énergie qui entoure l’être humain appelée « Aura » mais rattachés au Corps Éthérique. Ils sont localisés sur le Canal de Lumière, situé le long de la colonne vertébrale, qui fait le lien entre la Terre et le Ciel. Les chakras sont de véritables « poumons énergétiques ». Ils sont tous intimement liés à la respiration. Situés sur le long d’une colonne centrale correspondant au Vaisseau Conception (méridien énergétique).

 

Les 7 principaux chakras

Lorsque les chakras s’ouvrent, l’homme devient conscient des différents plans de l’existence, peut y pénétrer, et harmoniser ou revitaliser les plans « inférieurs » qui le nécessitent. Il est important de considérer aussi les chakras comme des niveaux de conscience dans chacun desquels nous devons vivre, incarner, sans en oublier, et pas seulement comme des points d’énergie à des fins égocentriques…

L’être humain, de par ses douleurs et ses peurs, peut se replier sur lui-même… et « fermer ses chakras ». Il se coupe ainsi de la relation avec les différents plans de la vie. Il existe différents moyens d’augmenter l’ouverture de ses chakras par les couleurs, les mantras, les sons et vibrations, les huiles essentielles, avec l’aide d’un thérapeute spécialisé en Reiki .

Un chakra ne peut jamais être complètement « ferme » ou « ouvert » : il peut être plus ou moins actif …Une personne dont les chakras sont FERMES est morte.

 Rochet Sophie -  0483 69 82 34 - Uccle Bruxelles © 2020 Tout droit réservé by Rochet Sophie

  • Facebook Reiki/Bien-être
  • Instagram